Coup de gueule.

28 janvier 2016 - 13:16

Pour tout les fans de l'ACSVT, les temps sont durs en ce début d'année 2016.

Après sa large défaite en amical, l'équipe A se déplaçait à Tollevast en Coupe du Conseil Départemental dimanche dernier. Une fois de plus, la réussite nous fuie et les buts adverses s'enchainent, une défaite 4 à 0 face au voisin qui fait mal avant de reprendre le championnat.

Mais en coupe, ce n'est pas toujours le petit qui gagne surtout quand vous jouez contre une équipe habitué au niveau supérieur qu'est la PH. Nous espérons que cette défaite nous permet de nous concentrer sur le championnat et sur notre objectif.

 Pour la B, le retour aux affaires s'effectuait chez nous face au Gazelec Cherbourg dans un match en retard plusieurs fois repoussé. Nous aurions dû le repousser une fois de plus. Nous perdons 5 à 1 sur l'ensemble du match, mais nous perdions déjà 3 à 0 au bout de 16 minutes.

Une véritable débâcle très mal vécue dans les buts, puisqu'il n'est pas simple de se faire allumer sans voir de réaction de mon équipe.

Je fais des choix pour la composition, pas toujours simple de trouver la bonne équipe et de faire jouer tout le monde.

Nous voulons tous jouer, marquer, gagner; mais il faut aussi s'en donner les moyens. Et voir comment Gazelec nous a trimbalé est historique mais lamentable et terriblement inquiétant. A notre âge, nous voulons nous amuser et faire la fête, mais il faut aussi se montrer sérieux et impliqué une fois sur le près.

Si vous estimez ne pas avoir besoin de vous entrainer, car untel ou untel ne vient jamais, ou  qu'il joue et vous rarement, alors posez-vous les bonnes questions et arrêter de vous plaindre. Si vous êtes si indispensable et extraordinaire je ne parlerai pas de vous sur ce blog, mais je lirai avec plaisir de grands articles sur vous dans les journaux, pourtant ce n'est pas le cas.

La première partie de championnat nous laissait espérer un championnat plus glorieux, au lieu de cela nous nous sommes mis dans une position qui est la nôtre depuis 3 ans, à savoir dans les derniers du classement.

Si rien n'est encore perdu, il va vite falloir se sortir les doigts du LUC, je ne suis ni Mère Theresa, ni pompier et encore moins psychologue, juste un président de club, votre dirigeant mais aussi votre gardien car il n'y à personne d'autre à mettre à ma place. Alors, lors des prochains matchs je n'espère qu'une chose : me faire chier dans les buts car nous sommes dominateurs et devant au score car vous êtes magnifiques sur le terrain, collectifs et efficaces.

Mais avant cela, nous devrons tous nous remettre en question et penser que le club fêtera ses 40 ans avec ou sans nous.

David, président pas content.

 

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 7 Supporters

Aucun événement